Trauma et souvenir

 Trauma-souvenir-TMO-prades-le-lez

Il arrive que certaines situations vécues douloureusement fassent trauma. C’est-à-dire qu’il a été impossible de prendre l’expérience et de la mettre à votre service.

Quelle différence entre un trauma et un souvenir ?

Un souvenir c’est une expérience vécue, donc intégrée intellectuellement et corporellement qui vous permet de savoir comment réagir une fois prochaine. Pour imager cela, un souvenir c’est une expérience triée, rangée comme une chambre, vous pouvez reconnaître que dans telle situation vous retrouverez telles images, telles sensations, telles émotions. En ce sens, un souvenir c’est une expérience que vous pouvez potentiellement mettre à votre service.

Aussi, lorsqu’une expérience est vécue très soudainement, violemment, elle fait intrusion. Elle n’a pas de temps d’être traitée jusqu’à son terme par le système nerveux et reste comme un point d’interrogation, un noeud toujours actif qui au moindre déclencheur se réactive pour vous assurer votre sécurité.

Pour faire passer un trauma au souvenir, il existe aujourd’hui différentes techniques efficaces. Voici les trois que j’utilise :

La première est l’EMDR ou TMO, qui permet grâce à des mouvements oculaires de venir travailler sur les déclencheurs, les images, les émotions, les sensations physiques mais aussi sur les croyances rattachées à l’expérience.

La deuxième est l’hypnose, qui permet se mettre en lien avec des ressources qui vous appartiennent afin de faire évoluer la perception que vous avez de cette expérience pour vous rendre la capacité d’agir. Car c’est cela un trauma c’est une sensation profonde d’impuissance.

Puis, il y a une troisième façon d’aborder les traumas et expériences douloureuses que je suis à ce jour en train de développer.

C’est une approche qui part du corps en passant par une transe légère qui vous permet de vous mettre en lien avec vos émotions, vos sensations et de dénouer pas à pas les noeuds qui ont laissé une empreinte dans votre corps. Cette approche se centre sur les images, non pas celle du trauma comme le fait l’EMDR ou la TMO mais sur la représentation que votre corps se fait du trauma, à différent niveau de votre corps. Cette technique simple mutualise des techniques énergétiques et l’hypnose.

Le changement est possible à qui l’invite dans sa vie, pourquoi pas vous ?

Isabelle BLOSSE