Qu’est-ce qu’un soin énergétique ?

Qu’est-ce qu’un soin énergétique ?

Rien de bien sorcier je dirais mais plutôt un processus naturel.

Les soins énergétiques invitent à se poser la question suivante : de quoi se constitue un corps ? De chair c’est vrai mais deçà ? De cellules c’est vrai mais en deçà ? D’atomes c’est vrai mais en deçà ? De noyaux composés de protons et de neutrons autour desquels gravitent des électrons. Au fond, un corps ce sont des mouvements d’énergie ou des échanges électriques.

Un corps est un peu comme une antenne qui pourrait émettre et recevoir. Pour illustrer cela, prenez l’exemple d’une radio. Lorsque vous l’allumez vous captez un signal qui véhicule des informations qui sont intelligibles car votre corps fait un travail d’interprétation qui passe par un relais nerveux spécifique. Aussi, imaginons que vous mettiez cette radio en marche à nouveau mais que cette fois vous coupiez le son. Est-ce que parce que vous avez coupé le son vous arrêtez de vous exposer aux informations diffusées ?

Le corps en tant que mouvement énergétique répond à des réalités quotidiennes : s’asseoir auprès d’une personne contrariée et se sentir oppressé, penser à une personne de nous apprécions et recevoir des ses nouvelles dans les minutes qui suivent. Cela me fait aussi penser à des situations rencontrées par certains thérapeutes où par exemple dans un couple, l’un des conjoints est dépendant à l’alcool mais en bonne santé et l’autre conjoint contracte une cirrhose alors qu’il ne boit pas d’alcool.

Aussi, en tant que psychologue, je travaille en thérapie verbale avec des mouvements projectifs appelés transfert. J’accueille donc des mots, des représentations, des images pour permettre de prendre du recul avec des constructions afin de transformer ce qui ne  convient pas ou plus. Voilà pour le transfert analytique.

Mais au-delà des mots, n’y a-t-il aucun mouvement ? Le corps n’a-t-il pas un mode de communication qui lui est propre ? C’est en ce sens que je pratique le travail énergétique car il me semble que la verbalisation n’est pas le seul moyen d’expression que nous ayons à notre portée.

Travailler en soin énergétique, c’est donc plusieurs choses :

  • C’est d’abord concevoir le corps comme intelligent. Chaque mouvement du corps, douleur, allergie, infection à une raison d’être et demande à être accueillie.
  • C’est une conception du soin dans laquelle le silence n’est ni absence de communication, ni absence de mouvement. 
  • C’est un travail qui implique la dimension de l’échange – donner et recevoir – tant du point de vue du thérapeute que du côté de la personne qui reçoit le soin.
  • Le travail énergétique est une invitation au recentrage et à la présence.

Au fond, le travail énergétique n’est pas nouveau, ce qui est nouveau c’est le regard que notre société vient poser sur lui, à l’aune des avancées scientifiques.

Isabelle BLOSSE

PS: Le travail énergétique n’exclut pas la médecine allopathique, elle l’accompagne.